05/03/2008

Isolation

Une bonne maison commence par un bon toit! C'est ce que j'ai toujours entendu, et c'est par là que j'ai débuté les miens.

L'isolation qui était présente dans le bâtiment était une couche de 10 cm de laine minérale posée à la 6.4.2 (comme on dit chez nous) et dont l'étanchéité à l'air laissait largement à désirer. Elle était située à la hauteur du gîtage, séparant les pièces de l'étage (qui est un étage plein ou non mansardé) et le grenier, il va de soit que le petit escalier escamotable installé était un pont thermique énorme car non isolé et de plus il laissait passer l'air (froid!) ce qui faisait augmenter la consommation, le contraire de ce que je recherchais.

J'ai donc commencé par isoler avec un isolant fait de fibres de bois de marque Steicoflex une bande de 14cm et une de 8cm en prenant soin de casser les raccords pour éviter toute intrusion d'un vilain pont thermique. 

J'ai ensuite réalisé l'étanchéité à l'air à l'aide de la membrane Pro Clima DB+ et des différents tape had oc, le tout renforcé par un contre-lattage 24/32 en sapin rouge du nord non traité. Comme je suis menuisier et que j'aime le bois, j'ai fait la finition des pans de toiture et des pignons avec du lambris Faseline SRN (Sapin Rouge du Nord) que j'ai peint avec une laque Auro de teinte crême pour les pans et vert d'eau pour les pignons.

Le sol du grenier est en OSB Sterling III qui contient nettement moins de colle que l'OSB standard.

Pour que le complexe d'isolation soit à son top, il me reste à découvrir la toiture et de poser un panneau de sous-toiture isolant à base de fibres de bois, ce qui portera à 24cm l'isolation du toit. Je pense que c'est très bien!

Nous ne décendons jamais en-dessous des 16° C alors qu'il n'y a pas de chauffage au grenier et que les chambres ne sont pas chauffées, de plus le chauffage utilisé pour chauffer les pièces de vie est un poële au bois mais j'en parlerai plus tard... 

 

 

21:02 Écrit par Xtof dans Côté Maison | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |