28/11/2008

El pueblo unido...

Ont-ils réussi à détruire la solidarité ? Ont-ils réussi à détruire le tissu humain qui nous liait tant ? Ont-ils réussi à détruire ces "traits d'union" qui nous ont liés, l'espace d'un ou deux instants, l'espace d'un an, de deux, de trois ?

Peut-on rester indifférent quand on emprisonne l'enfant d'un autre simplement parce qu'il est opposé à ce système qui dépersonalise l'individu, ce serait mon fils, je serais constamment à ses côtés. Puis-je autoriser une telle fracture dans un monde si civillisé ? Puis-je autoriser un tel comportement dans ce qu'on appelle une démocratie ?

 

25/11/2008

Solidarité

Parce que les faits se répètent en toute impunité chez nous mais aussi outre frontières, solidarité est une nouvelle petite rubrique de liens.

"Nous condamnons des incriminations sans fondement et démesurées.

Nous condamnons l'utilisation du dispositif antiterroriste qui permet cette disproportion et ces injustices.

Nous exigeons la libération des cinq personnes maintenues en détention et la suppression du contrôle judiciaire actuellement infligé aux 4 personnes en liberté conditionnelle, ainsi que le retrait pour toutes et tous des chefs d'inculpation “visée terroriste” et “association de malfaiteurs”.

Solidarité totale avec les inculpés"

 

 

23/11/2008

L'Anarchie: Théorie du Chaos ?

De plus en plus, les lois liberticides nous apprennent que les mouvements d'ultra-gauche, libertaires, anarchistes, anarcho-autonomes sont devenus subitement après un certain 11 septembre de dangereux criminels qu'ils faut absolument mettre hors d'état de nuire, des terroristes en puissance prêts, à coup de feux d'artifice, à déstabiliser un état qui vascille déjà sur lui-même depuis pas mal de temps.

Petit rappel, en 39, tous les résistants, combattants de l'armée secrète, réfractaire, ont été qualifiés par l'occupant nazi de terroristes également. N'est-ce pas là, la botte secrète des gouvernements autoritaires qui pour faire taire l'opposition (radicale), est prêt à contourner les principes même de ce qu'il appelle la démocratie.

Nous l'avons vu avec nos 5 copains du secours rouge au mois de juillet en Belgique, il y a peu, en France avec les copains de Tarnac, il y a un peu plus longtemps en Allemagne avec l'oppression sur les dirigeants de DKHC, les copains Italiens ; la droite européenne au pouvoir se serre les coudes pour diriger la répression d'une main de fer, tout en oubliant pas de caresser la presse dans le sens du poil afin que celle-ci applique la juste désinformation utile aux actions sur le terrain des forces de l'ordre.

On a tant et tant dis sur la répression des opposants chinois pendant les jeux olympiques de Pékins, faisant même des émissions spéciales sur ceux-ci et sur ce dont ils ont été victimes. Tout comme ses propres malheureux, son propre quart-monde, ses propres SDF, l'Europe, la Belgique a ses propres dissidents. Il est très noble de dénoncer et de dire ce qui se passe outre frontières, outre continents, il le serait encore plus de se rendre compte que dans son propre pays, les choses ne tournent pas tout rond non plus!

Il est vrai que pour des états de droit(e)s, l'idée de faire basculer un des derniers bastions communistes, aidés, on s'en doute, par nos amis à la bannière étoilée d'outre atlantique, doit certainement faire gonfler l'égo de certain.
La chine peut-elle, d'ailleurs, encore être qualifiée d'état communiste ? Je ne le pense pas! Avons-nous déjà connu le vrai communisme ? Je ne le pense pas non plus, mis à part certaines initiatives ci et là durant la guerre d'Espagne, et quelques intiatives encore plus locales des copains autonomes en squat ou en habitat groupé.

Tout a déjà été dit sur le communisme, sur l'anarchie

 

 

12:04 Écrit par Xtof dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Quand nous ne serons plus à vendre....

Un peu pour me faire pardonner de ne pas m'être rendu à la Boukan Fest hier à Hornu et beaucoup parce que je les adore, une nouvelle petite chanson festive de mes pottes des Binamés qui nous explique que l'on a tout à gagner...à méditer comme dirait l'autre.

 

11:24 Écrit par Xtof dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/11/2008

Kestufé du Week-end

 

Ce soir à la maison du peuple à Hornu pour la Boukan Fest à 21h25.

 

11:34 Écrit par Xtof dans Divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/11/2008

Avis de recherche

Qu'est donc devenu mon fidèle lecteur ?

Ouh, ouh, l'homme des bois, je ne te vois plus, je ne te lis plus...

Donne moi de tes nouvelles.

Clin d'oeil

19:48 Écrit par Xtof dans Divers | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

La croissance économique. Oui et après ?

Tout aujourd'hui est régi par l'argent, de la nourriture au loisir en passant par l'amitié, tout se marchande. Il se fait que gourmand, le capitalisme, tel un serpent, vient de commencer à se manger la queue, et qui plus est , tout comme le serpent avec ses crochets, il ne peut, et ne sait pas faire marche arrière.
Malheureusement, dans sa course frénétique, il emporte avec lui les petits, comme dirait la chanson, quand les financiers s'enrhument, ce sont les ouvriers qui toussent!

Loin de moi, l'idée de le plaindre, je serais plutôt de celui qui lui donnerait le coup de grâce, une petite claque contre les mauvaises odeurs, pour reprendre une de ses amies fidèles...la publicité.

Un avantage certain, c'est qu'il ne devra plus, pour sa survie, mettre des opposants en prison pour des thèses terroristes à dormir debout, vu que ses jours sont comptés et que survie il n'y aura point. Un autre avantage, c'est que nous repartirons de rien pour rebatir. Tiens, rebatir, quoi ? Ne tombons pas dans le piège à nouveau de la croissance économique. Faisons table rase (noble esclave debout, debout!) comme dans la chanson, qui depuis quelques (dizaines d') années a perdu un peu de sens mélangeant la gauche à la droite, faisant un melting pot de cette politique nauséabonde qu'on nous donne touts les soirs au JT pour souper. Dieu soit loué (même si je ne crois pas!), je ne regarde pas la TV.

Après ? Quoi ? J'espère que l'homo industrialus, le contraire de l'homme sage, celui qui veut tout et tout de suite, ne sera plus qu'un mauvais souvenir pour Gaia, un parasite de moins qu'elle aura effacé de sa mémoire à jamais d'un juste retour de la main. Enfin, l'homo sapiens, le vrai, pourra s'épanouir parmi ses frères, pourra jouir du temps que son prédécesseur n'avait plus et marchandait pour quelques eurocents, pourra jouir de la beauté d'un levé de soleil embrasant les saules tétards, pour se réjouir de la beauté d'un sourire d'enfant.

Au diable, ce commerce qui nous a asservit, nous obligeant à nous battre contre l'autre, à nous opposer alors qu'une collaboration eu été gagnante, au diable cette course conte la montre, contre la vie.

Pour finir, je vais citer une petite phrase n'étant pas de moi mais qui aurait pu l'être tant elle correspond à ma façon de penser: "Le capitalisme est à genoux, rend lui service, achève le!"

Encore une petite dernière, phrase qui est mon leitmotiv de chaque jours :" Vivre c'est réaliser de petites choses avec un grand amour".