29/09/2008

Uniformisation

Ceux qui me connaissent savent qu'il est très difficile de me mettre dans un moule, de m'enfermer dans un carcan de pensée, de m'obliger d'être ce que je n'ai pas envie d'être. C'est certainement pour cette raison que j'ai arboré longtemps cette longue tignasse sur ma tête et c'est certainement pour çà, qu'à l'heure du tout à l'argent, je cherche l'autonomie, tout court, alimentaire en particulier.

Je regrette cette mondialisation à outrance, plus pour ce qu'elle a comme effet à petite échelle, même si ces effets frappants ne me laissent pas de glace. C'en est de même pour la culture, je ne suis pas opposé à la mixité, au métissage des cultures mais je trouve que garder comme un bien précieux ce que nous ont légués nos ancêtres est primordial à l'heure où chacun cherche ses marques, à l'heure ou beaucoup sont perdus.

Quand je parle de culture, je ne vise pas seulement le littéraire, le musical, je parle aussi de façon de se comporter, de vivre, mais aussi de nos façons de construire, pourquoi pas d'élever ou de cultiver, de nos façons de penser hier, aujourd'hui et demain.

Au diable cette politique pro chic, pro chac. La liberté c'est aussi de vivre sans étiquette. Et pourquoi construire l'opposition autour du "pro". Textuellement, si je sais lire le pro veut bien dire pour, aucun sens péjoratif là-dedans ???
Et oui, je sui un pro-régionaliste, dans son sens le plus simple, la terre, le terroir, ses gens, ses habitants, ses légendes, et basta pour celui qui se permet de me mettre une étiquette parce que je suis aussi pour la culture slave, arabe, mondiale même mais tout en gardant bien au chaud ce trésor que son nos façons de vivre car après tout, n'est-ce pas cela que chacun protège, certain y allant de leur vie.

Ne nous laissons pas uniformiser, chaque pétale d'une fleur est différent et pourtant ensemble, ils forment cette fleur...

 

Commentaires

un peu que je suis en accord avec ce texte
bizz

Écrit par : nanny | 30/09/2008

Les commentaires sont fermés.