07/09/2008

Autosuffisance et écologie

J'ai fait l'acquisition en novembre 2007 d'un ancien bâtiment de ferme (grange, stabulation libre, et autres annexes, et ce dans un soucis d'accueillir mes ateliers (je suis menuisier-charpentier, pour ceux qui ne le savait pas encore). De fil en aiguille, mes diverses exépriences d'expention de mon entreprise se sont terminées tout naturellement et j'ai quand même pu en tirer des conclusions positives ; je ne suis pas fait pour être un boss étant la première, en effet je me considère comme un ouvrier indépendant, un artisan plus que comme un chef d'entreprise.

J'ai retrouvé mon ami Alain, dans nos montagnes belges près d'une citadelle, là haut perché. Pour l'information, Alain est la personne qui m'a amené à l'écologie pratique essentiellement au niveau du jardin et de l'élevage caprin, en gros je lui dois quand même pas mal! Et en voyant son projet "agricole", de vie surtout, chassez le naturel, il revient au galop, quelques jours plus tard, j'avais à nouveau des chèvres typées Anglo-nubienne croisées avec... c'est une très bonne question. Voici donc nos nouvelles locataires Caramel et Cartouche (noms donnés par mon fils Noé de 5 ans) arrivées à destination.

J'ai aussi repris contact avec José, un ami d'Alain, qui est une source, une mine de connaissance en Permaculture et qui habite, près de chez moi.

J'oubliais de dire aussi qu'avant tout çà, j'avais acheté une brebis Suffolk, une Croisée Texel et ???, et un jeune bélier Suffolk de l'année pour m'aider à dompter l'herbe qui pousse sur les 17 ares de terrain qui se trouve derrière le bâtiment.

Cette année j'ai cultivé un jardin d'environ 12 mètres de large sur 20 à 25 mètres de longs, ce qui nous a permis d'être en autonomie en légume depuis le mois de mai. Nous avons également planté des haies de fruits rouges (Cassis, groiseiller, sureau,...) et de noisetiers, ainsi que des fruitiers en mi-tige (pommiers, cerisiers, poirier et prunier), d'autres les rejoindrons au mois de novembre. Pour cette année, même si je n'ai cultivé en permaculture comme je l'aurai voulu, j'ai quand même fait un paillage sur presque la totalité du potager. Pour les semences, elles viennent de chez Kokopelli et des Semailles.

Une brebis laitière belge de l'année est venu se joindre au troupeau (Blanchette) et hier, un monsieur est venu rejoindre les chèvres, Isidore est un bouc typé Nubien, blanc/crême de 3 ans. Il nous permettra l'autonomie en produits laitiers pour l'année prochaine.

J'ai aussi eu quelques prairies supplémentaires depuis lors et cela me permet plus de changement de prairies d'où une meilleure qualité de l'herbe.
Nos poules et le coq circulent librement sur toutes les prairies et leurs oeufs sont d'un jaune-orange surprenant, de plus elles n'arrêtent pas de pondre. Nous avons aussi élever quelques poulets.

Je vais essayer de faire quelques photos de tout ce petit monde.

L'an prochain, c'est sur, c'est en permaculture que je cultive le jardin.

 

 

 

 

10:29 Écrit par Xtof dans Côté Jardin | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

le bel isidore bonjour,
bravo pour ce blog :)
nous avons depuis peu une chevrette croisée pie de hollande-anglo nubienne... j'espérais qu'elle soit pleine, pour qu'elle ait vite de la compagnie, ( et que je puisse me lancer ds le fromage pour ma petite famille) mais ce n'est pas le cas... elle s'ennuie. est-ce que votre isidore aimerait-il la courtiser lorsqu'elle sera à nouveau en chaleur ;-) ?
si oui, dans quelle région habitez-vous?

Écrit par : charlotte | 27/11/2008

Les commentaires sont fermés.